dimanche 30 décembre 2007

Barques sur le Nil (4e épisode)

Nous avions entamé le 10 juillet dernier une série sur les différents types de bateaux qui font la vie du Nil avec un épisode sur les felouques (Bords sur le Nil). Il a été suivi, le 17 août, par des photos des palaces flottants qui font le ravissement des touristes (Morgue sur le Nil). Le 11 septembre, c’était Ça mord sur le Nil, des photos de bateaux de pêche.
Voici maintenant le quatrième épisode qui concerne les milliers de barques qui sillonnent le fleuve. Peu à peu les barques à moteur ont en effet remplacé les felouques pour les petits trajets du quotidien, en particulier, en l’absence de pont, pour traverser le Nil ou aller d’île en île.

Touristes égyptiens passant devant le mausolée de l'Aga Khan, à Assouan, au sud du pays.

La structure de la barque la plus courante est simple. Le plus important est la qualité des coussins et la décoration que chacun tente de rendre les plus attirants possibles.

A la moindre manifestation publique, le nombre de barques rassemblées sur le rivage donne une idée de son importance.

D'une rive à l'autre, les barques transportent les locaux et les touristes. Quand ce sont des Egyptiens, la barque attend d'être remplie pour partir. Les touristes, eux, se voient demander le prix fort pour une privatisation de la barque. Sur la rive opposée, on distingue des felouques et des felouques de croisière de luxe. Ci-dessous, les barques attendent d'être pleines.


Retour de l'île Eléphantine à Assouan, au coucher de soleil.

Embarcadère des ruines de Karnak, à Louksor.

Traverser le Nil est très sportif, surtout dans les roulis provoqués par les dizaines de barques à moteur qui ne tiennent pas compte de la concurrence des "petits".


C'est au port pour aller sur l'île de Philae, après le premier barrage, que le rassemblement de barques est la plus imposant.


Prochain épisode : Les bateaux de service.

mercredi 26 décembre 2007

Prix du livre et du film Corderie royale-Hermione 2007

Prix du livre et du film Corderie royale-Hermione 2007 porte le nom des deux associations qui font revivre l'ancien arsenal maritime de Rochefort (Charente-maritime).
Attribué tous les ans. Il récompense un livre explorant avec talent et originalité les « mondes de la mer », quelque soit le genre du livre ou le lectorat visé (la démarche pourra être littéraire, journalistique, universitaire, etc.).
Cette année, c'est Le Retour d'Anna Enquist, publié chez Actes Sud en 2007 qui est le lauréat du prix du livre. Il s'agit de la vie romancée de la femme de l'explorateur James Cook.

Le grand prix spécial est attribué à Arg-Vag, voiles au travail
en Bretagne atlantique (tome 4), un ouvrage collectif dirigé par Bernard Cadoret aux éditions du Chasse-marée en 2007.
Les enfants esclaves de Daniel Grandclément est le lauréat du prix du film.
Une mention spéciale a été attribuée au film Femmes du large de Samuel Lajus et Michel Ismaël.
Plus d'infos dur le site de la Corderie royale.

Recherche d'anciens des Chantiers de Saint-Nazaire

Je recherche, pour le livre
Histoire de France par la maquette
à paraître en juin 2008 aux Editions MDV, des anciens des Chantiers de Saint Nazaire ayant cotoyer des maquettes d'étude du paquebot France selon les deux photos jointes
(Clichés Ecomusée de Saint-Nazaire).
Il y avait : 4 maquettes des compartiments machines et chaudières au 1/25e, Une maquette de présentation du paquebot au 1/50e sans œuvres vives, Une maquette de l'écubier d'étrave pour la 3e ancre.
Je recherche aussi des informations sur une maquette d'un groupe turbo réducteur de la Compagnie Electromécanique (CEM)
Vous pouvez me joindre à mfebvay@wanadoo.fr ou, par courrier,
Claude Febvay, 7 chemin des Gouttes, 28400 Nogent le Rotrou
Merci pour votre aide et meilleurs vœux 2008

mercredi 19 décembre 2007

Image du jour

Brigantin de commerce armé en guerre, 1760, Echelle 1/275°, carafe 0,70 l.
Montage classique du bateau en bouteille en flacon vertical. Bois "précieux, sculptures ivoire, personnages fil de cuivre, mer en Sintofer.
Source : J.C. Ventre, club de modélisme Mandréen, Hôtel de ville, 83430 Saint-Mandrier.
Rappel : Bouteilles à la mer, la tradition du bateau en bouteille de Max Truchi est de nouveau disponible (Editions MDV).

mardi 18 décembre 2007

mardi 11 décembre 2007

Sélection de livres pour vos cadeaux de fin d'année

Pour ces fêtes de fin d'année, pour faire un cadeau ou vous faire un cadeau, si vous possédez déjà tous les titres de notre catalogue, allez donc jeter un coup d'œil sur le site www.librairiedelamer.com, cela fourmille d'idées (et vous pouvez acheter en ligne). Bon vent !

Les murales des quais de Funchal (suite 1)

Bateau polonais ou équipe de foot brésilienne ? Qui a une idée ?

Nous continuons ici notre revue de ce que contiennent les peintures murales de Funchal, entamée le 23 novembre dernier, tentant un rapprochement entre les dessins des quais du port principal de Madère et les informations trouvées sur Internet concernant les navires croqués par leurs passagers ou équipiers. La première de cette série nous parle du Jeanie Johnston, du MV Tridens, du Cemil Taman...

Sur cette photo, nombre de bateaux sont évoqués au milieu de grafitis. L'un d'eux, avec les lettres de NAUTICAL, forme la phrase : Navigators Are Usually Trained In Collecting Attractive Ladies (les navigateurs sont généralement entraînés à collectionner les jolies femmes, tout un programme, il est vrai que Funchal est une pause dans une longue traversée.)

MV Tridens, bateau de pêche hollandais de 73 mètres.
MV Cemil Taman, cargo polyvalent turque de 94 mètres, construit en 1978.
(source : Navegando.info)

Le Jeanie Johnston actuel est la réplique à l'identique d'un voilier ayant servi à emmener les immigrés irlandais vers l'Amérique, il y a plus de 150 ans, pendant la Grande Famine. Entre 1848 et 1855, le Jeanie Johnston, construit au Québec en 1847, avait emmené plus de 2500 immigrants vers le Nouveau Monde. Devenu cargo anglais, il coulera en 1958, tous les passagers étant secourus par le Sophie Elizabeth. Les recherches pour construire sa réplique débuteront en 1993. Il sera mis à l'eau en 2000, pour le nouveau millénaire.
Gréement : Trois-mâts barque - Coque : bois - Année de lancement : 2000 - Construction : Blennerville Shipyard, Tralee, Irlande - Longueur hors tout : 45 mètres - Voilure : 645 m² - Tirant d'eau : 4,10 mètres - Propriétaire : Etat Irlandais - Port d'attache : Tralee, Irlande
Source : site des Amis des grands voiliers
Quebec shipbuilder John Munn built the Jeanie Johnston in 1847. He loaded the barque with timber and sailed to Liverpool where the cargo was sold and the vessel surveyed by Lloyds before being sold to a Tralee merchant, Nicholas Donovan. Donovan used the vessel to import timber from North America to Europe. On the return voyages to the USA and Canada Jeanie Johnston carried passengers from Tralee. During the 1840's and 1850's Ireland was devastated by famine and disease resulting in mass emigration, often under horrendous conditions aboard "coffin ships". While large numbers of emigrants died on these coffin ships, the Jeanie Johnston never lost a soul, despite carrying an average of 200 people on voyages of approximately 47 days. In all Jeanie Johnston carried over 2,500 people on 16 voyages to North America. Jeanie Johnston, and hundreds of vessels like her, represent an important part of Ireland's heritage and their legacy can be seen to this day in North America and around the world. In the late 1990's, to commemorate the 150th anniversary of the Famine, the people of Tralee undertook to build a replica of the Jeanie Johnston and sail her to North America as an envoy to the descendants of all the people who sailed there on famine ships and to remember those who did not survive the journey.
More informations on
Jeanie Johnston official site.

Murales de Funchal (suite)

Gréement : Trois mâts barque. Année de lancement : 1906. Construction : Werft AG Weser Bremen, Brême, Allemagne. Longueur hors-tout : 62,60 mètres. Tirant d'eau : 4,90 mètres. Voilure : 1 010 m². Propriétaire : Deutsche Stiftung Sail Training. Port d'attache : Bremerhaven, Allemagne (source : Amis des grands voiliers)
Trois-mâts barque en acier, l’Alexander Von Humboldt est reconnaissable à ses voiles vertes. Il a pour port d’attache Bremerhaven.
Mis à l’eau à Brême en 1906 sour le nom de Sondeburg, il est le premier d’une série de quatre sister-ships. Il sert comme bateau-feu dans les eaux de la Baltique. Il est renommé Kiel en 1945. En 1957, une collision avec un bateau finlandais lui occasionne de nombreux dommages. En 1959, il est remis à l’eau après avoir été réparé et modernisé. Cependant, en 1986, sa carrière de bateau-feu prend fin avec la généralisation des feux automatiques.
Converti en windjammer (grand voilier), il reprend le large en 1988 avec ses voiles vertes, aux couleurs du principal sponsor du bateau : Beck, brasseur de Brême ! La fondation DSST (Deutsche Stiftung Sail Training, site en allemand comprenant de jolies photos) s’occupe du navire qui sert de bateau école pour les jeunes. Il est rebaptisé Alexander von Humboldt, en référence à l’explorateur, géographe et naturaliste allemand (1769-1859), fondateur de l’Université de Berlin et célèbre pour ses observations sur les Amériques latines.
En 1998, le navire part sur les traces de l’explorateur dans les eaux d’Amérique du Sud et traverse l’Equateur pour la première fois de sa carrière. Le navire effectue un périple de 204 jours avec quasiment que des jeunes navigateurs sur le pont !
Source : Site de la ville de Cherbourg
Il existe un paquebot de croisière qui porte le même nom, pêché sur
le Blogue dos navios e do mar
de Luis Miguel Correia, un écrivain de marine portugais.
Son site est intéressant et le personnage ne manque pas
d'humour quand il s'insurge contre les "portadores do Sindroma da Ignorância Compulsiva Maritimo-cultural", les porteurs du syndrome d'ignorance compulsive maritimo-culturel, les ennemis des navires et de la mer qu'il menace de jeter par dessus bord !

Continuons notre découverte des voiliers-écoles puisque les murs de Funchal semblent en attirer les dessins.La barque à voiles carrées Gunilla a été lancée comme cargo aux chantiers d'Oskarshamn en 1940 et a navigué dans les eaux suédoises jusqu'en 1997.
The square-rigged barque Gunilla was originally launched as a cargo vessel at the Oskarshamn Shipyard in 1940 of pre-war, top-quality steel and she navigated Swedish waters until 1997.
Elle est aujourd'hui utilisée une grande partie de l'année par un lycée de la mer qui procure à ses étudiants une formation originale.
Today, the ship is chartered by "Den Seglande Gymnasieskolan" (The Sailing Upper-Secondary School) for a greater part of the season. This sailing school represents an educational program which combines theory and practice in a new, exciting concept for
students. Source : site officiel

Voici un autre navire-école, Fryderyck Chopin est un voilier polonais, conçu par Zygmund Choren comme un navire-école, lancé en 1992 dans les chantiers Dora, à Gdansk, en Pologne. Il a été récemment acquis par le West Island College (Nouvelle-Ecosse, Canada) pour développer son programme d'éducation à bord.
Fryderyk Chopin is a Polish sailing-ship, designed by Zygmund Choren, launched in 1992 in the Dora Shipyard, Gdańsk, Poland. She was recently acquired by West Island College (Nova Scotia, Canada) to expand their Tall Ship educational program - Class Afloat.


A suivre...

mercredi 5 décembre 2007

Les pioupious sont devenus fous

Dans la précédente revue de presse, nous avions signalé la campagne de recrutement de la Royale dans le monde virtuel de Second Life. Nous n'avions pas encore vu l'affiche ci-dessous.
Mon bosco de père doit se retourner dans sa tombe !